Partenaires

Gens de Gaza

image illustrant l'article

Comme tout peuple en souffrance et en résistance, les habitants de la bande de Gaza, confinés dans leur cage, souhaitent ardemment transmettre au monde la réalité de leur vie. Suite à leurs séjours successifs à Gaza, les auteurs proposent de décrire la société gazaouie dans sa diversité, ses contradictions et sa résilience. Le film associé au livre met en scène la parole des Gazaouis et participe au récit collectif du peuple palestinien.

 

Mardi 28 novembre 2017 à 19h00 -

Salle 5 - Hall du Studio 43

 

Vente d’huile d’olive de Palestine en soutien des activités de l’ONG palestinienne PARC





De Gaza à Damas, la justice internationale à l'épreuve ?

image illustrant l'article

Après Jean Pierre Filiu, Henry Laurens et Elias Sanbar, l'AFP Dunkerque-Gaza organise en collaboration avec l'AFMACS une conférence exceptionnelle de Rony BRAUMAN, Ecrivain, Ancien Président de Médecins Sans Frontières ce,

 

Mercredi 22 novembre 2017 à 18h30

Salle des fêtes de Fort-Mardyck

Rue du Général Leclercq 

 

 

Acteur infatigable du Droit des peuples et notamment de ceux qui souffrent, Rony Brauman a parcouru le Monde comme médecin humanitaire. Ses nombreuses missions parmi les populations civiles éprouvées par la guerre l'ont éclairé sur la terrible situation des peuples sans droit pour qui la Justice internationale est une très lointaine promesse.

 

Témoin éclairé de notre époque paradoxale, il reviendra sur les bombardements de Gaza et ceux plus meurtriers d'Alep et leurs conséquences sur le plan du Droit et tentera de répondre à la question de savoir ce que la justice internationale peut et doit faire pour poursuivre les coupables de crimes de guerre ?

 

Entrée gratuite





Soirée Ciné Débat "3000 nuits"

image illustrant l'article

Rejoingnez-nous ce Jeudi 8 juin 2017 à 20h30 au Studio 43 pour un film poignant sur l'univers carcéral israélien. 

Le film sera suivi d'un débat avec les associations du Littoral engagées dans la défense des droits de l'Homme.

 

Infos pratiques :

Tarifs :

6,50€, 4,80€ (étudiants,lycéens, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA),

4€ (enfants moins 14 ans)

Réservations et informations au 03 28 66 47 89 ou contact@studio43.fr





Quel avenir pour la Palestine et Gaza ?

image illustrant l'article

Nous sommes très heureux de vous convier à la conférence organisée à la Communauté Urbaine de Dunkerque le Mardi 21 mars à 18 h 00 sur le thème " Dunkerque - Gaza, 20 ans de coopération - Quel avenir pour Gaza ?" avec la participation de Mohamed El Halabi, Directeur des RI de la Ville de Gaza.

Témoin et acteur des évolutions de la Palestine, Mohamed El Halabi évoquera la situation à Gaza aujourd'hui et l'avenir de la Palestine et des Palestiniens.

 Venez nombreux.

Entrée libre. 





De Gaza à Damas, la justice internationale à l'épreuve !

image illustrant l'article

Attention Evénement reporté

Après Jean Pierre Filiu, Henry Laurens et Elias Sanbar, l'AFP Dunkerque-Gaza organise en collaboration avec l'AFMACS une conférence exceptionnelle de Rony BRAUMAN, Ecrivain, Ancien Président de Médecins Sans Frontières.

 

Acteur infatigable du Droit des peuples et notamment de ceux qui souffrent, Rony Brauman a parcouru le Monde comme médecin humanitaire. Ses nombreuses missions parmi les populations civiles éprouvées par la guerre l'ont éclairé sur la terrible situation des peuples sans droit pour qui la Justice internationale est une très lointaine promesse.

 

Témoin éclairé de notre époque paradoxale, il reviendra sur les bombardements de Gaza et ceux plus meurtriers d'Alep et leurs conséquences sur le plan du Droit et tentera de répondre à la question de savoir ce que la justice internationale peut et doit faire pour poursuivre les coupables de crimes de guerre ?





Elias Sanbar à Dunkerque !

image illustrant l'article





Exxeptionnel ! Conférence d'Henry Laurens

image illustrant l'article

 

 

EXCEPTIONNEL !

 

Ce Mardi 17 mai, l'association Dunkerque Gaza accueille un invité exceptionnel en la personne d'Henry Laurens, Professeur au Collège de France. Historien, auteur de très nombreux ouvrages de référence sur le monde arabe et musulman, Henry Laurens interviendra à la Bibliothèque Universitaire de Dunkerque pour une conférence sur la situation en Palestine et plus généralement au Proche et Moyen-Orient.

 

Entrée Gratuite





Retour sur la conférence de Jean Pierre Filiu.

image illustrant l'article

Une synthèse de la conférence de Jean Pierre Filiu donnée ce vendredi 4 mars 2016 à la Bibliothèque Universitaire de Dunkerque est disponible sur demande. N'hésitez pas à nous en faire la demande par courriel.

 

Vous pouvez également réécoutez la conférence de Jean Pierre Filiu donnée ce vendredi 4 mars 2016 à la Bibliothèque Universitaire de Dunkerque en cliquant sur les liens suivants :

 

https://www.youtube.com/watch?v=tzWEyxMsy48
https://www.youtube.com/watch?v=2ldI3jWNqL4

 

 





Wonderwomen - Femmes de Gaza

image illustrant l'article

L'association Dunkerque / Gaza vous invite à l'exposition photos « Wonder Women - Women of Gaza » du photographe Ovidiu Tataru, visible du 1er au 30 avril à la Bibliothèque Universitaire de Dunkerque - BULCO. Cette exposition s'inscrit dans le cadre du 20ème anniversaire de la coopération décentralisée entre Dunkerque et Gaza.

Par le projet « Wonder Women », le photographe Ovidiu Tataru dresse le portrait de femmes de Gaza, dans les Territoires palestiniens, drapées d’une cape de super-héros.
Ovidiu Tataru explique son travail en ces termes : « Ma démarche tend à glorifier les qualités humaines de ces personnages. Je voulais donner une voix à toutes les femmes de Gaza, de véritables héroïnes qui vivent dans un contexte très difficile : taux de chômage élevé, guerre, droits des femmes limités. Je voulais me débarrasser des images stéréotypées de la réalité gazaouite (bâtiments détruits, pauvreté…) et capter les sourires, miroirs de l'espoir de paix et d'une vie meilleure. »

INFOS PRATIQUES :

Vernissage : 1er avril 2016 à 18h30 en présence du photographe.
Du 1er au 30 avril
Bibliothèque Universitaire de Dunkerque - BULCO
55, avenue de l'Université
Tél : 03 28 23 74 74
Ouverte tous les jours de 8h à 19h et le samedi de 9h à 12h45





Révolution et contre-révolution dans le monde arabe.

image illustrant l'article

Professeur des universités en histoire du Moyen-Orient à Sciences-Po (Paris) et spécialiste de l'islam contemporain, Jean-Pierre Filiu sera notre invité exceptionnel pour le lancement du 20èm anniversaire de la coopération entre Dunkerque et Gaza.

 

 

 

 

 Vendredi 4 mars 2016 à 18h30

Bibliothèque Universitaire de Dunkerque -

55 avenue de l'Université à Dunkerque

 

 Invité à  débattre des événements qui déchirent le Moyen-Orient, Jean Pierre Filiu reviendra sur les révolutions et les contre-révolutions qui se succédent dans le monde arabe. Du Mouvement du 20 février au Maroc à la Révolution de Jasmin en Tunisie et des soubresauts de la Place Tahrir en Egypte aux tragédies syriennes et yéménites, Jean Pierre Filiu tentera de nous proposer des clés pour comprendre ce qui se passe dans cet Orient en ébullition permanente depuis 5 ans.





Tamazouj Project, une aventure musicale francopalestinienne.

image illustrant l'article

 

A l’occasion d’un déplacement à Naplouse, le groupe lillois Tamazouj rencontre les musiciens palestiniens de Haweea. Ensemble, ils vont se nourrir les uns des autres et créer des ponts musicaux entre l’Orient et l’Occident.

 

Douze sur scène, ils vous emmènent dans un voyage sonore et visuel à travers la Cisjordanie très vite rejoints par Habib Al Deek, Professeur de Oud du Conservatoire Edward Saïd à Ramallah et Naplouse.

 

 

 

Une rencontre avec les musiciens est programmée (avant le concert)  à 18 h 30.

 

 

 

Vendredi 20 novembre – 19h15 Auditorium Bizet, rue de la Bastille

 

20 h Auditorium Bizet

 

«Tamazouj Palestine Project »

 

Renseignements au 03 28 26 25 68

 

 

 

Organisation : Dunkerque – Gaza, CMAD, la Ville de Dunkerque, la CUD

 





Gazateam Story, le film !

image illustrant l'article

 

Ils sont quatre, cheveux dans le vent et rêves plein la tête. Ils se rencontrent à Gaza une première fois en 2005 et décident de se revoir à Dunkerque un an plus tard... Gazateam est née. Les musiciens du collectif reviennent sur cette aventure extraordinaire qui les a conduits sur les scènes de dizaines de pays de Rabat à Amman en passant par Alger, Bruxelles, Beyrouth,  Paris et Londres…

 

 

 

Mardi 17 novembre 2015 à 19h00 – Salle 5 du Studio 43

 

Renseignements au 06 52 30 39 14 ou sur dunkerquegaza.fr

 

Organisation : AFP Dunkerque/Gaza

 





Master Class avec Habib Al Deek de Naplouse.

image illustrant l'article

L'Association Franco Palestiniennne Dunkerque-Gaza et le Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique de Dunkerque en collaboration avec l'association ATTACAFA de Lille accueille, dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale,  le projet TAMAZOUJ, une coproduction francopalestinienne associant des musiciens de la Région Nord Pas de Calais et de la ville palestinienne de Naplouse.

 

Dans ce cadre une master class est organisée le;

 

Mardi 10 novembre 2015

14h et 15h à l'Auditorium Bizet pour les scolaires.

18h30 au Campus de l'Esplanade pour le département Guitare du Conservatoire.





Kaddish pour un ami au Studio 43

image illustrant l'article

A l'initiative de l'Association Franco-Palestinienne Dunkerque/Gaza, et en partenariat avec la Ligue des Droits de l'Homme (section Dunkerque) et la LICRA Dunkerque et Littoral, le Studio 43 propose une soirée Ciné-débat autour du film de Léo Khashin, Kaddish pour un ami.

 

Kaddish pour un ami, c'est l'histoire de l'amitié entre un ado palestinien et un vieux Juif d'origine russe dans un quartier populaire de Berlin. Deux mondes, que tout porte à entrer en collision, et plus particulièrement le conflit israélo-palestinien tel qu’il s’importe et s’instrumentalise désormais dans les villes européennes. Mais Alexander et Messalem, vont finir par devoir s'épauler... Un plaidoyer interculturel et humaniste porté par un duo d'acteurs touchants.

 

 

Pour éclairer tous les enjeux soulevés par le film, la projection du lundi 27 avril à 20h30 sera suivie d'une discussion en présence de Philippe Nouveau, Président de Dunkerque/Gaza, Jean Sename, Président de la Ligue des Droits de l'Homme section Dunekrque, et Jean-Yves Barras, Président de la LICRA section Dunkerque et Littoral.

 

KADDISH POUR UN AMI

Léo Khashin / Allemagne / 2015 / 1h35 / VOSTF

 Avec Ryszard Ronczewski, Neil Belakhdar, Neil Malik Abdullah






Saluons l'Arab Medical Union en Egypte

image illustrant l'article

Dans le cadre de l'opération "Un médicament pour Gaza" conçue par le collectif artistique Gazateam et soutenue par l'AFP Dunkerque Gaza, l'Arab Medical Union - Bureau du Caire (Egypte)  apporte son soutien logistique et administratif. 

 

Nous voulons saluer les efforts de nos amis égyptiens et les remercier du fond du coeur pour leur aide précieuse.

 

Shukran ! Merci !





Bienvenue à notre Assemblée Générale.

L'Assemblée générale de l'Association FrancoPalestinienne DunkerqueGaza aura lieu ce,


Mercredi 1er octobre 2014 à 18h00

Maison de la Vie Associative

Terre plein du Jeu de Mail

59140 DUNKERQUE.


L'ordre du jour est le suivant :

Rapport moral

Rapport financier

Rapport d'orientation 2015

Questions diverses

Vous y êtes cordialement invités.





Un médicament pour Gaza - Dunkerque-Gaza soutient l'initiative.

image illustrant l'article

Par devoir de solidarité, Gazateam lance aujourd’hui son opération «un médicament pour Gaza » en collaboration avec l’association palestinienne ARD ELINSAN (présentation ici : http://www.fichier-pdf.fr/2014/08/03/aai-amended-english-profile-1/preview/page/1/)

 


Nous souhaitons nous mobiliser afin d’aider les structures palestiniennes qui travaillent sur place avec les populations les plus touchées et les plus démunies.

 


Dans un souci de transparence et de confiance nous ne demanderons pas de don d’argent directement. Notre démarche s’articule autour de la collecte de médicaments qui durera du 04/08/2014 au 25/08/2014 pour les livrer à l’association ARD ELINSAN à Gaza dans les plus brefs délais.



Vous pouvez contribuer à la réalisation de ce projet de trois manières :



1- Nous envoyer un ou des médicaments présents sur cette liste :http://www.fichier-pdf.fr/2014/08/03/liste-des-medicaments/
Ou des aliments sans gluten par exemple : Farine, pâte, chocolat ou gâteau sec ou encore des bonbons sans gluten et sans gélatine car une grande partie des médicaments et des aliments sont destiné aux enfants atteint de diabète, par contre n’envoyer aucun aliment liquide !
À l’adresse suivante : NAILKLAN CULTURE 11 RUE DE BEAUMONT 59140 DUNKERQUE


Des médicaments que vous avez chez vous (avec une date de péremption raisonnable) ou en les achetant directement. En ce qui concerne les médicaments demandant une ordonnance si vous n’en avez pas vous pouvez nous envoyer un email à cette adresse : Gazateam@yahoo.fr et nous vous enverrons une ordonnance pour votre achat.



2- Acheter un t-shirt ici : http://www.gazateam.com/boutiquegazateam.html 


Tous les revenus de la vente seront utilisés pour payer les couts d’envois de France jusqu'à Gaza. (Quantité et tailles limitées).


3- Promouvoir cette page événement et faire circuler l’information au maximum.

En vous remerciant pour votre aide nous restons à votre disposition si vous avez besoin de plus d’information à travers le mail : gazateam@yahoo.fr
Gazateam





Dunkerque avec Gaza !

image illustrant l'article

Quand nos amis (es) de Gaza souffrent, beaucoup à Dunkerque s'interrogent sur ce qu'il convient de faire pour arrêter le massacre.

 

Alors que ni l'Europe, ni les Etats Unis ne veulent faire grand chose pour contraindre Israël à arrêter ces bombardements meurtriers, que pouvons-nous y faire alors que nous n'avons que nos yeux pour pleurer ?

 

La réalité est pourtant tout autre. Nous pouvons faire plein de choses à commencer par dire l'horreur que nous ressontons quand un enfant qui n'est responsable de rien périt sous le feu des bombes qui terrassent Gaza. Exprimer sa colère et sa solidarité est déjà, en soi, une action. Que ce soit dans la rue ( dans le calme et le respect des biens et des personnes) sur les réseaux sociaux ou dans la presse, réagissez !

 

Aucun Etat au monde ne doit se sentir tranquille quand il bombarde un peuple sans défense. Que ce soit en Syrie, en Irak ou à Gaza, les porteurs de morts doivent être dénoncés. Ce fût le cas à Dunkerque les 19 et 26 juillet derniers à l'initiative de jeunes gens pleins d'énergie. Merci à eux de s'être indignés spontanément et pacifiquement ( voir photos de François Xavier Vilain).

 

A Dunkerque, plus qu'ailleurs, notre voix doit porter car nous sommes la ville jumelle de Gaza. Nous avons un devoir de solidarité. 





Musique à Gaza !

image illustrant l'article

 

Dans le cadre de ses activités de coopération avec Gaza, l'association Dunkerque Gaza s'est associée avec l'ONG belge "Music Fund" et le Conservatoire Municipal de Dunkerque pour mettre en œuvre un ambitieux projet d'enseignement de la musique comme moyen pédagogique d'enseignement.

 

Destiné à 100 instituteurs de la bande de Gaza, ce programme mené à la demande de l' UNRWA - Office des Nations Unies pour la Protection des Réfugiés - vise notamment à améliorer les compétences pédagogiques des enseignants de primaire. Ces derniers travaillent dans des conditions extrêmement difficiles avec des classes de 40 élèves pour un programme scolaire conséquent délivré selon un emploi du temps de cinq demi-journées par semaine.

 

Ce projet nourrit par le Conservatoire de Musique de Dunkerque prévoit notamment l'organisation de trois missions par an  avec l'envoi de deux enseignants par mission. Leur temps est pris sur leur contingent professionnel et sur leurs congés à raison de 2 semaines rémunérées sur leur temps professionnel et deux semaines sur leur congé. Ils rejoignent deux autres collègues européens (belges et allemands) pour une immersion de 4 semaines à Gaza. 

 

A ce jour deux missions ont eu lieu. Une première (17 oct- 18 nov 2013) avec la participation de deux jeunes enseignants dumiste du CMAD, Jean Christophe Gorisse et Julien Moyon et une deuxième mission (17 mars - 18 avril 2014) avec la participation de la jeune Amandine Godard.

 

Les intervenants dépêchés sur place pour cette expérience unique sont revenus enthousiastes de cette mission de laquelle ils garderont un souvenir marquant. Retrouvez leur mission sur le site facebook de Music Fund.

 

 

 

Venez rencontrer Amandine GODARD pour une restitution publique de sa mission ce MARDI 27 MAI à 19h00

Auditorim Bizet - Petite-Synthe 





Looking for Gaza

image illustrant l'article

A la croisée du carnet de voyage et du concert électro, Looking for Gaza (Oratorio électro) relate les tribulations d’un auteur en route vers cette enclave palestinienne sur la musique électro de SC MoCha et CheckPoint 303. Témoignage de la situation palestinienne, Looking for Gaza vient d’une impérieuse nécessité d’aller là où se fait le monde contemporain.


LOOKING FOR GAZA vient d’un parcours personnel, intime, une envie d’en découdre avec des certitudes et, sans chercher de réponses, me confronter à des questions. Ce spectacle vient du bruit des autres et du monde. Gérald Dumont.

 

MARDI 27 MAI à 20h00

à l'Auditorium Bizet


Conçu, écrit et interprété par Gérald Dumont
Collaboration artistique : Nathalie Grenat - Musique : SC MoCha / Checkpoint 303 - Violon : Frédéric Baudimant - Lumière et régie générale : Richard Couton - Arrangement son : Gordo - Production administration : Chloé Vancutsem et Mietek Cholewa - Conception graphique : Pierre Cecchini.





Dunkerque + 10, un franc succès !

image illustrant l'article

Aujourd’hui et demain, Dunkerque invite au Kursaal les collectivités européennes engagées dans la coopération décentralisée avec la Palestine. L’occasion de faire le point avec Claude Nicolet (conseiller communautaire et municipal et président du Réseau de coopération décentralisée pour la Palestine) sur le partenariat tissé depuis 1996 entre la CUD et Gaza, dix jours après le voyage présidentiel au Proche-Orient. Quelle est la plus-value de ce lien pour le Dunkerquois ?

Quels projets ont été menés ?

« Si la diplomatie relève des états, les élus locaux sont loin d’être mauvais pour ce qui est de la connaissance du terrain et du personnel politique. » Cette expertise du terrain et du personnel politique en Palestine, Dunkerque l’a emmagasinée depuis 1996. Multipliant les échanges techniques et non seulement politiques, de part et d’autre de la Méditerranée. Impulsé par Michel Delebarre lui-même, dont l’entrevue avec Yasser Arafat reste l’une de ses plus belles rencontres, ce jumelage s’appuie sur des actions très concrètes : une bibliothèque et un parc urbain hier, l’eau et l’assainissement demain.

Plus-value humaine

« D’abord, les projets menés sont au service de la population gazaouie et Dunkerque compte nombre de personnes et d’associations qui travaillent dans la solidarité internationale », assure Claude Nicolet. Sans omettre les nombreux échanges nourris dans les domaines artistique, culturel, sportif ou universitaire (expositions, conférences, débats, événementiel).

Plus-value économique

Mais outre cet aspect humain, le territoire bénéficie de retours sur investissement. « C’est une expérience inestimable pour les entreprises du Dunkerquois : ils rencontrent des interlocuteurs qu’ils ne voient que très peu (diplomates, ingénieurs étrangers…) et se confrontent aussi à des situations professionnelles inédites. Cela a une valeur formatrice irremplaçable, ça qualifie le personnel de nos PME-PMI, le rend plus compétitif et valorise son savoir-faire. »

Plus-value politique

Cette invitation à DK+10, Michel Delebarre, président de la CUD et de Cités Unies France, l’avait lancée voilà près de deux ans à Hébron, lors des assises du Réseau de coopération décentralisée en Palestine (RCDP). Elle avait rencontré un vaste écho puisque durant ces deux jours, plus de 400 participants sont annoncés, représentant 15 nationalités.

À une quarantaine de kilomètres d’Hébron, François Hollande et Mahmud Abbas se sont retrouvés voilà dix jours, à Ramallah. « Quand tu entends le président de la République et celui de l’Autorité nationale palestinienne discuter de Dunkerque, lors d’une conférence de presse mondiale, tu te dis modestement que le boulot est fait !, se réjouit Claude Nicolet. En terme d’attractivité et d’image d’un territoire qui bouge et où il se passe des choses, ça vaut toutes les campagnes de com ! »

Et de conclure sur ce DK+10 qu’il espère fécond : « L’ensemble des organisateurs ont taché, par ce DK+10, d’avoir une démarche cohérente pour porter le plus loin possible l’image de Dunkerque, l’importance du travail effectué par les collectivités européennes et françaises et le rôle de la France pour la fraternité entre les peuples. Pour apporter notre pierre, aussi modeste soit-elle, pour une paix juste et durable entre Israël et la Palestine, via un état palestinien qui sera la meilleure garantie pour Israël. Ça stabilisera la région après soixante ans de question palestinienne qui est une plaie ouverte dans le monde arabe. Mais comme l’a souligné François Hollande, Il faut plus de courage pour faire la paix que pour faire la guerre »

DK+10, pourquoi? comment?

DK+10… ou presque !

« Cet événement s’appelle DK+10 parce que voilà dix ans, enfin, onze pour être plus précis, la CUD avait accueilli le premier Forum des collectivités locales européennes qui intervenaient en Palestine et dans les Territoires occupés (NDLR : en décembre 2002, en présence de Leïla Shahid, déléguée générale de la Palestine en France), décrypte Claude Nicolet. L’idée avait émergé de s’organiser en un réseau européen des collectivités pour la paix au Proche-Orient (COEPPO), porté par l’Espagne, l’Italie et la France. Depuis dix ans, nous avons avancé, des collectivités allemandes et néerlandaises ont noué des contacts avec leurs homologues palestiniennes et israéliennes. L’ambition serait d’organiser le premier forum mondial, en invitant les collectivités arabes. »

DK+10 : l’heure du bilan

Ce rendez-vous européen est organisé par le RCDP, le COEPPO, Cités Unies France et la CUD. Sous le haut patronage de François Hollande et de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité nationale palestinienne (absents mais représentés par des ministres). Les collectivités européennes dresseront dès ce matin un bilan de leurs actions auprès de leurs consœurs palestiniennes. « Nous avons porté nombre d’actions ensemble comme la supervision des élections municipales palestiniennes, soutenu des projets, organisé des rencontres, compte le cofondateur du COEPPO. L’Europe a pris la décision de ne pas reconnaître les élections législatives en Palestine de 2006, remportées par le Hamas. Nous avons réfléchi pour voir comment coopérer avec les collectivités palestiniennes de la meilleure de façon car le quotidien des populations est difficile. »

La collectivité locale : un échelon indispensable pour la paix

Claude Nicolet en est convaincu : la collectivité locale est un échelon indispensable dans l’élaboration d’une paix durable au Proche Orient. Le sujet sera le thème des ateliers programmés cet après-midi. « La négociation pour un accord de paix ne semble pas à portée de main, on l’a constaté lors du déplacement présidentiel. Notre démarche est d’inverser les choses, de proposer, à partir de la vie des citoyens. Il nous faut créer les conditions qui permettent d’affirmer que la solution de l’existence de deux états est non seulement possible mais souhaitable, et que cela vienne du terrain lui-même. Donc des collectivités locales. Ça demande donc de faire le point sur la situation, vingt ans après les accords d’Oslo (NDLR : un bilan du processus de paix lancé voilà vingt ans sera établi demain matin). »

PROGRAMME

Ce jeudi 28 novembre :

De 9 h 30 à 11 h, ouverture de DK+10, en présence de Michel Delebarre et de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation ; de 11 h à 13 h 30, état des lieux et perspectives (construction de l’État palestinien, situation humanitaire et des réfugiés palestiniens, Jérusalem) ; de 14 h 30 à 18 h, ateliers (développement local durable ; rôle des municipalités dans la construction de l’État ; l’eau, ressource stratégique).

Vendredi 29 novembre :

De 9 h 30 à 12 h30, « 20 ans après, bilan des Accords d’Oslo » ; à 12 h 30, appel des collectivités européennes pour la paix au Proche-Orient et clôture de DK+10.

Les projets

Une bibliothèque

Lancée en 1996, la coopération entre la CUD et la ville de avec Gaza a permis de réaliser une bibliothèque, ouverte en juillet 1999.

Un parc urbain

Inauguré en juillet 2004, le parc Al Qubba (6 000 m2) a été financé par la CUD.

Un projet plus ambitieux, la réhabilitation d’un quartier de Gaza, avait ensuite été engagé, dès 2003, par la ville de Gaza, avec Dunkerque et ses deux autres « jumelles » : Barcelone et Turin.

Mais aussi…

Des échanges artistiques, culturels, sportifs, universitaires, économiques et sanitaires. Et également un travail sur l’eau et l’assainissement en cours d’étude.

Article Olivier Tartart de la Voix du Nord du 27112013





Dunkerque + 10, un franc succès !

image illustrant l'article

C’est sans doute le principal regret de ces deux jours. Claude Nicolet l’a d’emblée exprimé, ce jeudi matin, en ouverture des débats : « Que les Gazaouis ne puissent être présents à nos côtés aujourd’hui. Mais on le sait tous, les conditions de vie et de circulation là-bas sont telles qu’il ne pouvait en être autrement », a souligné le président du Réseau de coopération décentralisée pour la Palestine.

Les Palestiniens étaient néanmoins bien représentés jeudi, pour la première journée de ce forum qui regroupe quinze pays : Hussein Al Araj, ministre représentant Mahmoud Abbas, a lancé un vibrant message à la tribune dunkerquoise : « Nous remercions la France et Dunkerque pour tout le soutien qu’elles nous apportent, dans nos projets d’infrastructures, dans le domaine de la santé, de la culture, de l’enseignement ». Incisif, il a condamné «l’occupation (d’Israël) qui est la cause de la perturbation de notre production et de la propagation de la pauvreté, avec toutes ses conséquences. » Le représentant de l’Autorité palestinienne n’a pas hésité à qualifier de « violations » les actes perpétrés par les colons et les militaires envers le peuple palestinien à Jérusalem Est, à Hébron et dans zones qui se situent derrière « le mur de la ségrégation ».

Il estime par ailleurs que 3 milliards de dollars sont perdus chaque année du fait de l’investissement d’Israël dans la vallée du Jourdain.

« Diplomatie des territoires »

Profitant du porte-voix que constitue ce DK+10, Saïd Al-Kuni, ministre des gouvernements locaux de Palestine, a délivré toutefois un message d’espérance : « Je crois réellement et pas tactiquement à la paix », a-t-il confié. Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, plaide pour « une diplomatie des territoires, pour que l’on passe au stade supérieur de la coopération, celui des partenariats entre des villes, des conseils généraux, directement avec des villages palestiniens ». Citant l’accord de coopération décentralisée signé il y a quelques jours à Ramallah entre François Hollande et Mahmoud Abbas – il concrétise l’appui de la France au processus actuel de développement territorial en Palestine –, la ministre a souhaité que le forum DK+10 soit « un moment historique, générant la citoyenneté partagée ».

 

Article de Benjamin Cormier et photos, de la Voix du Nord du 28112013

 

«Les droits doivent être respectés»

Les participants au forum des collectivités locales européennes pour la Palestine se souviendront sûrement de l’intervention de Leoluca Orlando, le charismatique maire de Palerme (Sicile) qui avait ce jeudi revêtu sa casquette de membre du Réseau européen des collectivités locales pour la paix au Proche-Orient.

« J’ai un grand respect pour Israël, a-t-il lancé. Mais il n’est pas possible d’accepter les violations des droits humains, en matière d’accès à l’eau notamment. Il est de notre devoir, nous les villes, de garantir ces droits. »

Filant la métaphore artistique et sous les applaudissements de l’assistance, celui qui a reçu en 2005 le prix de la paix Erich-Maria-Remarque a qualifié le Proche-Orient « de mosaïque, qui a besoin d’un cadre, sinon, il se délite. C’est comme chez moi en Sicile : nous étions un exemple de l’organisation illégale, avec la mafia. Nous nous efforçons de prouver aujourd’hui qu’il existe un autre chemin, que la légalité, ce n’est pas mal non plus, et que ça marche. Il faut faire de même au Proche-Orient, faire en sorte que la loi et les droits soient respectés. »





Palestine, l'eau confisquée

image illustrant l'article

L'association Dunkerque/Gaza vous convie au vernissage de l'exposition ce Mercredi 27 novembre 2013 à 18 h 30 à la médiathèque de Loon-Plage

Elle sera visible du 26 novembre au 08 décembre 2013.

Réa­lisée en novembre 2012 en par­te­nariat entre Evry Palestine et AFPSAlbert­ville, avec des photos de Anne Paq (pho­to­graphe du col­lectif Acti­veS­tills), Gérard Pauchet (AFPS Albert­ville) et Evry Palestine, cette expo­sition montre comment l’eau devient une arme de la poli­tique d’annexion par Israël.

Replacée dans le contexte général des res­sources en eau de la région, elle montre la réalité dans l’ouest de la Cis­jor­danie (où le Mur et la colo­ni­sation sont insé­pa­rables du vol de la res­source en eau), dans la vallée du Jourdain (où la gestion de l’eau a pour but faire fuir la popu­lation pales­ti­nienne), et à Gaza, qui court vers une catas­trophe éco­lo­gique majeure et irréversible.

Aucune paix ne sera envi­sa­geable dans la région sans un partage équi­table de l’eau.





La Musique arabe dans tous ses éclats !

Le Conservatoire de Dunkerque en collaboration avec l'association Dunkerque Gaza, à le plaisir d'accueillir deux événements :
- l'exposition "La musique arabe dans tous ses éclats" produite par l'Institut du monde arabe à Paris.
- la venue d'Ali Hassanein, un luthier de Naplouse (Palestine)

Du 25/11/2013 au 06/12/2013 au Conservatoire de Dunkerque (site Samain) 30 rue de la Cunette, l' exposition sera accessible au public, aux élèves et professeurs du Conservatoire.

3 événements viendront ponctuer cette exposition :

Soirée orientale - vernissage de l'exposition le lundi 25/11 de 18h00 à 20h00.

présentation d'instruments, scénettes, chants et poèmes, dégustation de pâtisseries orientales avec l'association AJS, rencontre avec un luthier de oud.

- Rencontre des professeurs et élèves du Conservatoire avec un luthier de oud le mardi 26/11 de 9h30 à 11h00.

- Soirée de clôture le vendredi 06/12 à 18h30

Lamia Chakroun : chants, lecture de poésies et dédicace de son livre
Madhad Moussazadeh : guitare

Présentation des 3 spectacles de la Saison Bizet consacrée à l'orient.
 
A cette occasion, nous aurons également le plaisir d'accueillir Jean-Christophe Gorisse et Julien Moyon, nos deux intervenants musiciens, de retour de Gaza. Ils feront le récit de leur mission et séjour sur place.





DUNKERQUE + 10 : Forum européen pour la Palestine

image illustrant l'article

 

Plus de cinq cents collectivités européennes sont engagées dans des coopérations avec des villes palestiniennes. Cet engagement est le reflet des valeurs de paix, de justice et d’équité portées par l’Europe, ses États membres et les autorités locales organisées au sein de plusieurs réseaux nationaux.

 

Dix ans après la création, à Dunkerque, d’une plate-forme regroupant collectivités françaises, italiennes et espagnoles, le réseau COEPPO (Collectivités européennes pour la paix au Proche-Orient), plusieurs initiatives ont été menées ou sont en cours dans différents pays d’Europe, illustrant l’intérêt grandissant des opinions publiques européennes pour la Paix au Proche-Orient.

 

Dans un contexte qui ne cesse de se dégrader pour les populations locales, il apparaît aujourd’hui indispensable de repenser, de renforcer, d’élargir et de mieux partager l’action des autorités locales européennes en Palestine. Quelle valeur ajoutée les collectivités, dans une démarche paneuropéenne, peuvent-elles avoir concrètement aujourd’hui ?


C’est dans cet esprit que Cités Unies France, le RCDP, le Réseau des collectivités européennes pour la paix au Proche-Orient, la communauté urbaine et la ville de Dunkerque organisent les 28 et 29 novembre 2013, à Dunkerque, sous l’égide de l’organisation Cités et Gouvernements locaux unis, un Forum ouvert aux collectivités européennes, à leurs réseaux ainsi qu’aux institutions européennes et internationales.

 

Cette rencontre dédiée à la coopération décentralisée euro-palestinienne se déroulera sur une journée et demie. Elle permettra de porter un regard sur les différentes approches européennes de cette coopération et de renforcer une dynamique paneuropéenne de soutien aux collectivités locales de Palestine, État observateur aux Nations Unies et membre permanent à l’UNESCO.

 

Vous pouvez d’ores et déjà vous préinscrire pour le Forum Dunkerque+10 sur la page suivante : http://ot-dunkerque.com/fclep/





LOOKING FOR GAZA !

image illustrant l'article

a le plaisir de proposer un stage amateur de pratiques théâtrales pour adultes

 

Du lundi 21 octobre au vendredi 25 octobre 2013 de 14h à 20h
A la Ferme d’en Haut
Maison Folie de Villeneuve d’Ascq – 268 rue Jules Guesde
 
STAGE THÉÂTRE AUTOUR DE GAZA
Autour de littérature palestinienne et du projet de création LOOKING FOR GAZA de Gérald Dumont,
proposé dans le cadre de la résidence de la compagnie Théâtre K. à Villeneuve d’Ascq
 
Au cœur du processus de création du spectacle LOOKING FOR GAZA écrit et mis en scène par Gérald Dumont dont les répétitions et la création auront lieu à la Ferme d’en Haut, Nathalie Grenat assure la direction d’acteur et collabore à la mise en scène.  Elle propose l’étude et le travail de textes autour de la thématique du Proche-Orient. Y seront travaillés des textes de Marmoud Darwich, Wajdi Mouawad, et également des extraits de LOOKING FOR GAZA. Ouverte à tous, quel que soit le niveau, cette initiation au jeu théâtral et à la dramaturgie permettra d’aborder cette littérature, et d’appréhender les enjeux de la création d’un spectacle.
Les participants se verront proposer ponctuellement jusqu’à la création le 3 avril 2014, différentes rencontres avec l’équipe artistique (répétitions publiques, tarifs préférentiels pour les représentations du Théâtre K, rencontres autour de la création à la médiathèque Till l’espiègle, Master class, etc…).

 
TARIF :
60€ - Tarif réduit 40€ pour les 5 jours de stage
+ Adhésion à l’association (comprenant l’assurance de l’activité) : 9 €
Toute inscription sera prise en compte après appel téléphonique et envoi d’un acompte de 50%.
Inscription définitive au plus tard le 11 octobre.
NOMBRE DE PARTICIPANTS : 10 à 12 personnes
CONTACT :
Théâtre K
contact@theatrek.fr // www.theatrek.fr
03 28 37 06 13 
35 rue Pasteur – 59370 Mons-en-Baroeul
Théâtre K. est partie prenante du collectif Les Makinistes Associés et adhérant du SYNAVI.





NEWSLETTER JUIN 2013

disponible en suivant ce lien : https://t.co/7osvSv5ZBq





Le Trio Joubran à Dunkerque !

image illustrant l'article

CONCERT EXCEPTIONNEL ET GRATUIT

Vendredi 21 juin 2013 à 20h00

Sur "LE STUBNITZ"

(Navire amarré sur le quai face à la Maison de la Recherche - MREI)

 


Le Trio Joubran, trois frères issus d'une famille qui, depuis quatre générations, vit à travers le « Oud », le fabrique, le joue, l'aime. L'arrière grand-père, le grand-père, le père et maintenant, les trois frères Samir,  Wissam, et Adnan qui font de cet instrument un savoir, une passion, une vie...

Leur maîtrise du « Oud » est singulière tout comme le sont l'harmonie et la synchronisation dont ils font preuve, chaque fois qu'ils se produisent sur scène,  interprétant leurs propres compositions devant des publics du monde entier, si différents mais unis devant autant d'authenticité et d'excellence.

Côté percussion, le non moins excellent Yousef Hbeisch vient enrichir le Trio de rythmes qui épousent la mélodie et se fond dans les notes.

Le Trio Joubran, trois frères de Palestine, musiciens mondialement sollicités, avancent dans leur art grâce à  un énorme travail individuel et collectif, avec un grand amour et un plus grand respect de la musique et du public.

Le concert se produira sur le Stubnitz (amarré avenue de l'Université
à Dunkerque), cargo reconverti en lieu culturel et en escale à
Dunkerque, Capitale régionale de la culture 2013.

ATTENTION,  LES PLACES PARTIRONT TRÈS VITE !

Il faut impérativement réserver par mail à l'adresse suivante :
antennenpdc@imarabe.org

 

 





Looking for Gaza

image illustrant l'article

LOOKING FOR GAZA (Oratorio électro)
23 et 24 mai à 20h10 sur le bateau Le Stubnitz à Dunkerque
 
A la croisée du carnet de voyage et du concert électro, "Looking for Gaza (Oratorio électro)" relate les tribulations d'un auteur en route vers cette enclave palestinienne, et témoigne de la situation à laquelle sa population est confrontée.
S'inscrivant dans le projet "Résonances", la création est le fruit d'échanges, de rencontres et de partages entre deux territoires : Gaza et la région Nord-Pas de Calais.

Gérald Dumont, auteur et metteur en scène, a déjà entrepris deux résidences en Palestine afin de rencontrer des acteurs, artistes, étudiants et élèves palestiniens. Lors de ces étapes de création à Gaza et dans la région, est mené un travail de création littéraire et musicale à la fois poétique et ancré dans le réel. Le processus de création se nourrit de rencontres sur chaque territoire, d'interventions, d'ateliers de sensibilisation artistique avec les scolaires.

Le beatmaker SC MoCha du collectif CheckPoint 303 compose la musique à partir de captations de sons effectuées par les élèves gazaouis et français, accompagnée en live du musicien interprète Frédéric Baudimant (violon électrique).

http://www.checkpoint303.com/


"C’est cette multiplicité de vues que j’aimerais rapporter de là-bas, une dialectique parfois hystérique, à l’image de la Palestine, violente, crue, en construction et en déconstruction." Gérald Dumont

Dans le cadre des RIAD de l'Atelier Culture La Piscine de Dunkerque,
une amorce est présentée les
23 et 24 mai à 20h10
sur le bateau Le Stubnitz

(salle n°2)

Entrée gratuite - place à retirer à l'accueil de l'Atelier Culture dès 18h30
rue du gouvernement - Dunkerque -
Rens. 03 28 23 70 69


Production Théâtre K. soutenu par l'Institut Français et la Région Nord Pas de Calais
 



Retrouvez "Théâtre K. Cie" sur Facebook





Mahmoud SERSAK au Studio 43 !

image illustrant l'article

L'association Franco Palestinienne Dunkerque Gaza accueille

Mahmoud SERSAK

Mardi 09 avril à 19h30 au Studio 43 - Pole Marine à Dunkerque.

 

Rencontre précédée de la diffusion du film " Libres dans la prison de Gaza" de Christ Den Hond et Mireille Court

 

 

Nous vous attendons nombreux !

 





Convention Peace Club de Gaza et PlayAble

image illustrant l'article

Invitation presse





Mahmoud Sarsak à Dunkerque !

image illustrant l'article

Le footballeur palestinien Mahmoud SERSAK déténu en Israël pendant 3 ans puis libéré en juillet dernier après une grève de la faim de 88 jours et une vaste mobilisation internationale sera à Dunkerque très bientôt.

Il sera accompagné de Mohamed El Arabi, Président du Peace Club de Gaza, un club de sport dont la mission vise à développer la pratique du sport adapté.

 Ils seront à Dunkerque le mardi 09 et mercredi 10 avil 2013.

A bientôt !





Printemps de Palestine à Loon-Plage !

image illustrant l'article

La Ville de Loon-Plage sous la houlette de la Médiathèque organise en partenariat avec l'Association Franco Palestinienne Dunkerque-Gaza et le CCRD le Printemps de Palestine dans le cadre du Printemps des poètes 2013.

Invité exceptionnel de cette semaine, Ziad MEDOUKH, Poète palestinien de Gaza accompagnera l'événement tout au long de son séjour dans l'agglomération,

L'AFPDG remercie chaleuresement la Ville de Loon-Plage, la Médiathèque de Loon-Plage et son directeur Gilles CASSAN aisni que toutes celles et tous ceux qui ont collaboré à l'organisation de ce moment culturel fort.

Elle remercie également la Médiathèque de Gravelines et sa directrice Christelle TOMYN qui accueillera une soirée-lecture dans ses murs.





La colonistaion israélienne en Cis-jordanie, quels effets ?

image illustrant l'article

Ce mardi 20 novembre prochain, nous accueillerons dans le cadre de la XV ièm édition de la Semaine de la Solidarité Internationale, deux maires palestiniens issus de deux villages palestiniens - Awarta et Qusra -directement affectés par la colonisation israélienne.

Ils viendront nous parler de la violence de la colonisation et de ses effets sur les villageois.

 

Mardi 20 novembre à 19 h 00

Salle 5 du Studio 43 - Pole Marine - Rue des fusilliers marins

59140 Dunkerque.

La rencontre avec les élus palestiniens sera précédée de la diffusion du film d'Eric Biesse " Bil'in, village au pied du mur".

 


Venez nombreux !





Itinéraire de deux jeunes cinéastes palestiniens de Gaza...

image illustrant l'article

 

 

 

Ce sera probablement l'une des belles affiches de la XVièm édition de la Semaine de la Solidarité Internationale à Dunkerque.

 

L'association Nailklan Culture aidée par l'Association Franco Palestinienne Dunkerque/Gaza accueille, en effet, deux jeunes cinéastes de Gaza dont l'oeuvre est déjà impressionnante.

 

Nés le même jour à Gaza, dans une ville qui ne dispose d'aucune salle de cinéma, les deux jeunes frères sont passionnés par le cinéma. Ils ont déja réalisé plusieurs courts métrage et gagné des prix internationaux. Dotés d'une incroyable maturité, ces deux "gamins" d'à peine une vingtaine d'années savent déjà ce qu'ils veulent.

 

 Ils seront à Dunkerque pour trois semaines où ils interviendront à l'Ecole Supérieure d'Art de Dunkerque et animeront des ateliers de création. Ils présenteront leur dernière création le mardi 27 novembre 2013 à 20 heures dans la salle 5 - Hall du Studio 43 et évoqueront leur parcours de jeunes cinéastes et l'état de la jeune création en Palestine.

Venez nombreux,

 





Une délégation palestinienne de Gaza à Dunkerque !

image illustrant l'article

L'association Franco Palestinienne Dunkerque-Gaza a accueilli une délégation palestinienne conduite par Monsieur Awni MATAR, Président de l'Union Générale des Handicapés (es) de Gaza ce jeudi 06 juin 2012. 

 

Composés de M. Mohamed A.ALARABI, Président du Salam Club, de Mademoiselle Sawsan M.ALKHALILI, Secrétaire Générale de l'UGHG et de M. Rajab S. ALSENDAWI représentant le Peace Club de Gaza,  la délégation invitée par l'AFPS Nord Pas de Calais et l'association Palmed, réalisait une tournée dans plusieurs pays d'Europe.

 

A Dunkerque, la délégation a rencontré plusieurs acteurs locaux engagés dans la l'insertion des personnes handicapées.

 

Ce fût le cas notamment avec l'APAHM qui a beaucoup impressionnée les palestiniens. Ces derniers se sont montrés très intéressés par l'expérience de cette association et notamment des services proposés en matière de logement et de formation ( permis de conduire).

 

La délégation a ensuite visité l'institution de la Dune aux Pins à Ghyvelde qui n'a pas son équivalent à Gaza. Les soins proposés par cet établissement ont beaucoup intéressé les membres de la délégation. La prise en charge des personnes présentant des handicaps mentaux avec ou sans troubles associés est inexistante à Gaza.

 

Les Palestiniens ont été ensuite reçus par Pierre Bataille, le jeune Président de l'association PlayAble dont l'expertise en matière de sports adaptés aux personnes souffrant de handicap a été particulièrement appréciée.

 

L'accueil  de la délégation Palestinienne à Dunkerque s'est conclu de manière très positive puisque PlayAble et le Salam Club sont parvenus moins de vingt jours plus tard a répondre ensemble à un appel à projet du Fonds Social de Développement du Ministère des Affaires Etrangères.

 

Que les associations dunkerquoises soient remerciées pour le formidable accueil qu'elles ont réservé à nos amis (es) de Gaza.

 

Merci également à Jean François Larosière de l'AFPS, à Mohamed Salem de l'association Palmed qui regroupe des médecins palestiniens résidant dans la région et à Hassan Nehas de l'association Dunkerque-Gaza pour leur disponibilité et leur attention.

 

 

 





Première Rencontre des ville jumelées de Cascais ( Portugal)

image illustrant l'article

La ville portugaise de Cascais jumelée avec Gaza depuis 2000 nous a invité à participer aux Premières Rencontres Internationales des Villes Jumelées de Cascais. Organisées dans la célébre station balnéaire à quelques kilomètres de Lisbonne, ces rencontres ont réuni 15 villes du monde issues de 4 continents ( Brésil, France, Etats Unis, Chine, Japon, Mozambique, Sao Tome et Principe, Cap Vert, Guinée Bissau, Palestine, Moldavie, Norvége, Belgique) et représentant pas moins de 20 millions de personnes. Réunissant des villes de pays riches ou émergents et des villes de pays pauvres, les Rencontres ont permis de faire connaître l'engagement de Cascais et de ses villes partenaires à l'occasion de deux journées de travail riches et fructueuses.

 

Elles ont également permis, en marge des rencontres informelles entre les différentes délégations,  de faire le point sur la coopération décentralisée européenne avec Gaza.

 

Plusieurs dossiers ont été évoqués, notamment la création du Système Information Géographique (SIG) de Gaza qui permettra à terme, à la municipalité palestinienne, d'identifier son réseau d'alimentation en eau afin d'en assurer un contrôle et une maintenance accrus.

 

Ce projet est actuellement à l'étude à la Communauté Urbaine de Dunkerque pour un lancement des premières études dès la rentrée. La Ville de Cascais étudie la possibilité de se joindre au projet.

 

Nos collègues norvégiens de Tromso poursuivront leurs activités d'échanges culturels et de jeunesse et reconduiront leurs projets audiovisuels et festivals (Nuff et Tvibit) qui ont eu tant de succès ces dernières années.

 

La Ville de Cascais réflechit à la création d'un parc urbain sur le modèle de ceux réalisés par  les villes de Barcelone et de Dunkerque.

 

La Ville de Barcelone dont la Municipalité a changé de majorité l'année dernière a confirmé son désir de poursuivre son travail avec Gaza et réflechit à ses futures contributions.

 

Ces rencontres admirablement bien organisées par Alexandre Faria, le très dynamique Adjoint au Maire de Cascais chargé des RI, se sont déroulées dans une ambiance fraternelle pleine d'espérance pour l'avenir de la coopération décentralisée européenne.

 

Lors de son discours inaugural, le Maire de Cascais, Monsieur Carlos CARREIRAS, s'est attaché a rappelé l'importance de la coopération décentralisée en s'appuyant sur la qualité des réponses apportées par les villes à la réduction de la pauvreté dans le monde et plus généralement à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement.

 

 

Bravo à nos amis (es) portugais pour leur accueil et leur grande disponibilité...

 





Les Bédouins, des Israéliens sans droits ?

image illustrant l'article

 

EXPOSITION PHOTOS

Bibliothèque de l’Université (Citadelle) - rue de l’Université

du 12 au 27 avril 2012

 

 

 

DESTRUCTIONS DANS LE NEGUEV,

les Bédouins, des Israéliens sans droits.

Présentation de l’exposition lors de l’inauguration, le mardi 17 avril à 18h30

 

 

L’Union Juive Française pour la Paix et Amnesty International ont mis sur pied en 2011 cette exposition sur les Bédouins du Néguev et les persécutions qu’ils subissent de la part de l’Etat d’Israël.

 

110 000 Bédouins peuplaient le Néguev avant 1948. Il n’en restait plus que 11 000 en 1960, après la guerre, de nombreuses expulsions et leur regroupement forcé dans une réserve. En 1965, cette même enclave est déclarée « zone de terres agricoles ». On y interdit toute construction, niant aux Bédouins leurs droits à la propriété. Aujourd’hui, un projet d’accueillir 500 000 nouveaux immigrants et des  extensions d’installations militaires sur  la « réserve » ignore complètement les Bédouins, citoyens israéliens qui y vivent. Ceux-ci  résistent  aux démolitions, aux confiscations de leurs troupeaux et à l’épandage de pesticides sur leurs champs. Les photos  de l’exposition  présentent notamment la résistance du  village d’Al Araqib qui a été détruit 32 fois à ce jour depuis  juillet 2010 et reconstruit chaque fois avec l’aide de militants israéliens et internationaux.

Cette exposition est organisée par les associations dunkerquoises : Amnesty International, Artisans du Monde, AFPS (Association France Palestine Solidarité), CDRDPP (Collectif Dunkerquois pour le Respect des Droits du Peuple Palestinien), Groupe Non-Violent Louis Lecoin, LDH (Ligue des Droits de l’Homme), MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), AFPDG ( Association FrancoPalestinienne Dunkerque/Gaza). 





Un voyage en Palestine ?

image illustrant l'article

 

 

L'Association Franco Palestinienne Dunkerque/Gaza souhaite développer une formule de voyage à destination de ses adhérents. Elle s'est associée à une agence de tourime responsable palestinienne pour vous proposer un voyage de 7 jours en Palestine pour découvrir ce pays et mieux comprendre les grands enjeux de la région.

 

Si un tel voyage vous intéresse, faites le nous savoir, nous vous adresserons toutes les informations utiles.

 

 

Voyage culturel et solidaire, cet itinéraire nous plonge au coeur de la société palestinienne. En parallèle aux visites de sites historiques, religieux et profanes, la rencontre d’habitants et d’acteurs sociaux nous apportent des clés de lecture pour mieux comprendre les réalités contemporaines, tout autant que des échanges humains intenses et chaleureux.

 

JOUR 1 Samedi Jérusalem al Quds

 

Accueil à l’aéroport et transfert à Jérusalem.

 

Dîner et nuit à Jérusalem.

 

JOUR 2 Dimanche Jérusalem al Quds

 

Immersion au coeur de la vieille ville et découverte de son patrimoine profane et religieux. Regards croisés sur l’histoire et le patrimoine. Visite de l’Esplanade des mosquées (Mosquée al Aqsa, Dôme du Rocher). Visite du Mur occidental du temple hérodien (Mur al Bouraq, Mur des Lamentations) et du Saint Sépulcre. Visite de la Bibliothèque al Khalidi, l’une des plus riches collections privées de manuscrits médiévaux et ottomans, avec la conservatrice de ce riche patrimoine. Rencontre avec le Club africain, une association socioculturelle, pour un regard intérieur et contemporain de la vieille ville.

 

Dîner et nuit à Jérusalem.

 

JOUR 3 Lundi Jérusalem al Quds

 

Rencontre avec la Coalition pour Jérusalem et tour de Jérusalem pour un aperçu des réalités sociopolitiques à Jérusalem-Est : Mont des Oliviers, Ras al Amoud, camp de réfugiés de Shu’fat. Visite de l’école de fille au camp de réfugiés de Shu’fat. Puis visite du village enclavé de Nabi Samuel et rencontre avec le Conseil de village et une association pour l’aide aux handicapés.

 

Dîner et nuit à Bethleem.

 

JOUR 4 Mardi Hébron al Khalil – Bethléem

 

Route pour Hébron. Visite du Vieux Hébron et de la mosquée al Ibrahimi (Tombeau des Patriarches), dont l’enceinte sacrée est un vestige de la période hérodienne. Découverte du patrimoine urbain et état des lieux de la situation socio politique avec le Comité de Réhabilitation d’Hébron. Visite d’un atelier de céramique et de verre soufflé, production artisanale emblématique de Hébron. Regard sur l’agriculture et visite d’une banque de semences locales.

 

Dîner et nuit à Bethléem.

 

JOUR 5 Mercredi Bethléem – Ramallah

 

Visite de Bethléem et de la basilique de la Nativité. Aperçu de l’agglomération de Bethléem et rencontre avec une association de développement communautaire au camp de réfugiés de Aida. Route pour Ramallah par le Wadi Nar, route de contournement (de Jérusalem). Rencontre avec la Campagne contre le Mur d’annexion pour un état des lieux. Visite du centre animé de Ramallah et du mausolée de Yasser Arafat.

 

Nuit à Ramallah

 

 

 JOUR 6 Jeudi Naplouse

 

Rencontre avec des acteurs sociaux ou politiques à Ramallah (thématique à préciser). Route pour Naplouse. Visite d’un entrepôt d’huile d’olive au village d’Awarta, avec une organisation paysanne, pour une présentation du secteur oléicole et des pratiques culturales. Immersion dans le souk populaire et animé de la Qasaba et découverte de ses nombreux métiers et du patrimoine architectural de la « Petite Damas ». Visite du Khan al Wakale, construit au XVIIe s. pour y accueillir les caravanes marchandes et les pèlerins sur la route du Hajj (projet de rénovation UNESCO) ; savonnerie Tuqan. Rencontre avec une association socioéducative, Project Hope.

 

Dîner et nuit à Naplouse.

 

JOUR 7 Vendredi Naplouse – Ramallah

 

Visite de Sabastya et du site archéologique de l’antique Samarie-Sébaste : basilique du IIe s., théâtre romain, rue à colonnades, Forum d’Auguste. L’occasion de revisiter l’histoire entre mythes et réalités. Visite du village : Tombeau et mosquée Nabi Yahya (Saint Jean- Baptiste), cathédrale croisée de Saint Jean-Baptiste. Découverte de projets de rénovation et de mise en valeur du patrimoine de Sabastya. Retour sur Ramallah.

Dîner et nuit à Ramallah.

 

JOUR 8 Samedi Ramallah

 

Derniers échanges et départ pour l’aéroport





Sortie du recueil de poèmes sur Gaza de notre ami Zyad !

image illustrant l'article

 

 

  Présentation du recueil de poésie de Ziad Medoukh
  (Gaza, Terre des oubliés, terre des vivants)
  Editions L'Harmattan- 70 poèmes- 200 pages
  Février 2012

 

 

 

Ziad Medoukh, le poète, l’écrivain, le militant engagé pour sa cause, et le simple citoyen palestinien, écrit ses poèmes en français, afin de les partager avec le monde francophone. Ses mots sont des mots d’espoir, de résistance, au milieu de l’enfer de Gaza. Il écrit en français, cette langue qui est pour lui, langue «  de paix et d’espoir ».


Il chante dans ses poèmes l’amour de sa patrie, la Palestine, l’attachement
à sa ville natale, Gaza, la résistance par la non-violence, par l’éducation et par la fidélité à sa terre. Il évoque l’engagement des femmes palestiniennes, le rôle de la jeunesse dans la société. Il mentionne souvent l’espoir dans ses écrits, l’espoir d’un lendemain meilleur pour Gaza et pour la Palestine, un lendemain de paix et de liberté.

Dans ses poèmes, il répète toujours et toujours le mot PAIX. Il est la voix
de la paix palestinienne pour le monde francophone.

Ziad Medoukh s’identifie à la Palestine, à ses compatriotes : «  Ma vie
dépend de toi, les racines sont là… »


Chacun de leurs gestes, chaque livre ouvert, est au quotidien un acte de
résistance à l’occupation, à ses mesures, au blocus israélien contre Gaza,
Gaza, devenue une terre des oubliés certes, face à l’indifférence, mais
terre des vivants, qui continue de vivre, malgré les difficultés, avec une
volonté populaire  remarquable.


Citoyen palestinien de Gaza, il tente de réparer les déchirures du drapeau
palestinien : «  Et viendra un jour où ton peuple annoncera au monde entier
que le temps est venu que flotte ton drapeau, comme tous les drapeaux ».
Il sait que la paix est la seule solution pour le conflit : « La paix est
le nom de notre Dieu qui nous demande de vivre en paix sur sa terre sacrée
».


Il émane de ces poèmes une grande et belle générosité, une profonde
reconnaissance, celle d’un homme qui dit merci, merci à la culture
française, merci aux militants solidaires de la Palestine. On y lit le
désir de n’oublier personne, et surtout, aucun de ceux qui souffrent et
auxquels il voudrait redonner espoir : «  Je ne vous oublierai jamais car
vous représentez avant tout la paix palestinienne et vous avez tracé notre
route vers la vie… »

 





Cinéma le 16 mars à 18 h 30 au Studio 43 avec DK/GAZA

image illustrant l'article

A vos agendas,

 

Ce Vendredi 16 mars 2012 à 18 h 30 au Studio 43 à Dunkerque, l'Association FrancoPalestinienne Dunkerque-Gaza a le plaisir de vous convier à la diffusion du film " Une bouteille à la mer" de Thierry Binisti.

 

 

Tal est une jeune française installée à Jérusalem avec sa famille. A dix-sept ans, elle a l’âge des premières fois : premier amour, première cigarette, premier piercing. Et premier attentat, aussi. Après l’explosion d’un kamikaze dans un café de son quartier, elle écrit une lettre à un Palestinien imaginaire où elle exprime ses interrogations et son refus d’admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples.Elle glisse la lettre dans une bouteille qu’elle confie à son frère pour qu’il la jette à la mer, près de Gaza, où il fait son service militaire. Quelques semaines plus tard, Tal reçoit une réponse d’un mystérieux « Gazaman »…D'après le roman de Valérie Zenatti.

 

Au terme du film, un débat sera organisé avec la présence d'un invité de retour de Palestine.

 

VENEZ NOMBREUX !

 

NB: Entrée payante selon grille du Studio 43 ( infos sur www.studio43.fr)





Rencontres de Cologne les 11 et 12 décembre 2011

image illustrant l'article

Pour la première fois en Allemagne, la Ville de Cologne accueillait une rencontre internationale intitulée "Euro - Middle East City-to-City-Cooperation".


Réunissant des maires de Palestine et d'Israël, la réunion s'est déroulée avec le soutien de l'Association des Pouvoirs Locaux de Palestine  (APLA), de l'Association des Autorités Locales d'Israël (ULAI) et de l'Alliance Municipale pour la Paix (MAP).


Les Objectifs de la Conférence de Cologne étaient :


 

 

 

 

La Ville et la Communauté Urbaine étaient présentent à cette rencontre, tout comme la Ville de Barcelone, le Fonds Catalan et Enti Locali per la Pace (IT).

 

 





IIIièm Assises de la Coopération Franco Palestinienne - Hébron

image illustrant l'article

 Du 22 au 24 janvier 2012

 

Nous étions un peu plus de 200 élus et techniciens français et autant de palestiniens à se presser dans la salle du centre de conférence de Hébron – El khalil pour assister au IIIème assises de la coopération décentralisée franco palestinienne. Ces dernières accueillaient également plusieurs délégations amies venues de Norvège, d’Espagne, d’Italie et de Turquie.

 

Organisées les 23 et 24 janvier 2012 par Cités Unies France avec son Président Michel DELEBARRE et le Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine représenté par Claude NICOLET son Président, ces assises ont été inaugurées par le Premier Ministre de Palestine, Monsieur Salam Fayyed, et Monsieur Henri de Raincourt,  Ministre de la Coopération.

 

Abordant tous les thèmes de coopération avec les villes et villages de Palestine, ces assises ont permis de mesurer l’engouement des collectivités locales françaises pour la coopération avec la Palestine. De Dunkerque à Toulouse et de Grenoble à Lamballe, elles étaient  toutes là pour échanger et s’informer des projets menés en Cisjordanie et à Gaza.

 

Dans son allocution d’ouverture, le Président de Cités Unies et Maire de Dunkerque, Michel DELEBARRE a rappelé la force de cette coopération qui, année après année, renforce son action et développe son maillage. Construite autour de principes forts, la coopération décentralisée franco palestinienne s’inscrit, selon lui,  dans une triple exigence ; la durabilité de l’engagement, le pragmatisme des coopérations et le militantisme des acteurs.

 

Car faut-il se l’avouer, il faut être sacrément convaincu pour s’engager dans une coopération avec la Palestine. Les villes palestiniennes se développent dans un contexte d’enfermement permanent avec la menace perpétuelle de se voir coupée du monde à tout moment par les forces militaires israéliennes qui maintiennent une pression continuelle sur les dirigeants palestiniens.

 

Au moment même où se déroulaient les assises, le Président du Parlement Palestinien a été arrêté et envoyé aux arrêts en Israël avec 24 autres députés.

 

Cette situation, bien que préoccupante, n’affecte pourtant pas le moral des élus locaux palestiniens qui continuent de travailler pour le développement de leurs villes et de leurs villages. C’est également le cas des villes européennes et françaises toujours plus nombreuses à vouloir coopérer avec leurs consœurs palestiniennes et dont Claude NICOLET, le Président du RCDP, a salué le travail.

Il faut dire que l’enjeu est énorme. Avec pas moins de 600 000 colons implantés en Cisjordanie, le maintien et le développement des villes palestiniennes est primordiale. Il faut assurer les services aux populations et les améliorer pour espérer entretenir la vigueur démographique palestinienne et ainsi être en mesure de résister au « grignotage » et à la « banthoustisation »  du territoire palestinien.

 

A Hébron, ils étaient nombreux les amis (es) de la Palestine. Avec détermination, ils ont rappelé le rôle essentiel des collectivités dans la promotion d'une paix juste et durable en Palestine.  


 

 





Mentions légales