Partenaires

Le Centre Nawa se termine...

image illustrant l'article

L'Association FrancoPalestinienne Dunkerque Gaza est très fière de collaborer avec la Nawa Association for Arts and Culture dans le cadre de son projet d'ouverture d'un centre culturel et technique à Deir El Balah. 

 

L'AFPDG accompagne NAWA dans son projet de créer au sein de son centre une salle dédiée à la sensibilisation scientifique. L'AFPDG finance, grâce au soutien de la Communauté urbaine de Dunkerque, l'équipement de cette salle et accompagne le développement de relations entre le Palais de l'Univers de Cappelle la Grande et Nawa. Nous aimerions que les deux institutions dédiées à la vulgarisation scientifique et à la connaissance de l'Univers coopérent autour d'événements communs grâce aux TIC.

 

Le projet est ambitieux mais tellement passionnant.

 

Nous tenons à remercier Monsieur Patrice Vergriete, le Président à la Communauté urbaine de Dunkerque et Madame Karima Benarab, Vice-Présidente chargée des coopérations européennes et internationales pour leur soutien !




L'association mène un projet avec le Centre Nawa à Gaza.

image illustrant l'article

En 2017 l'AFPDG mène un partenariat avec le Centre Nawa à Der El Balah pour l'aménagement d'une salle d'activités scientifiques pour les scolaires de la Bande de Gaza. 

Ce centre dévolu à l'enfance offrira des activités d'éveil et de découverte des sciences dans un bâtiment flambant neuf situé à Der El Balah.

 

L'AFPDG est très fière de venir en aide au Centre Nawa dirigée par sa très dynamyque Directrice, Reem Abu Jaber, décorée en 2015 de l'Ordre National du Mérite français.

 

Bravo à elle et à toutes ses équipes pour le travail merveilleux qu'ils mènent à Gaza pour venir en aide aux femmes et aux enfants de ce territoire dûrement éprouvé.

 

Nous reviendrons sur cette réalisation dès qu'elle aura été inaugurée. 




L'Asso DK Gaza soutient les enseignants francophones

image illustrant l'article

L'association Dunkerque Gaza est très heureuse de  sa contribution à l'équipement d'un Centre de ressources dédié à l'enseignement du Français à Gaza. Ce centre souhaité par l'Inspection Générale de l'enseignement du Français et inauguré le 24 octobre 2016, servira l'ensemble des établissements secondaires enseignant le Français à Gaza soit un peu près 1 000 élèves.

 

Nous en profitons pour saluer le travail remarquable des enseignants francophones de Gaza et appelons le Gouvernement français à pouruivre ses efforts pour aider les enseignants de Français et les étudiants en langue française à Gaza.

 

Nous saluons également la persévérance de Nasser El Sayyeed Inspecteur Général pour l'enseignement du Français à Gaza pour son militantisme francophone exemplaire. 


images indisponible



Une Radio francophone à Gaza !

image illustrant l'article

L'Association FrancoPalestinienne Dunkerque-Gaza coopére avec le Département de français de l'Université El Aqsa de Gaza pour la création d'une radio francophone à Gaza.

 

Avec la collaboration de Radio Rencontre et de son directeur Monsieur Jamil Abada, elle accompagnera l'Université dans le développement de son projet dans le domaine de l'assistance technique, la formation d'un technicien et l'aide à l'équipement de la radio.

 

L'AFPDG recevra d'ailleurs du 13 au 22 juin 2013, un jeune étudiant francophone de Gaza sur qui reposera la responsabilité de la gestion technique de la radio.

 

Ce projet fait suite à l'équipement informatique du centre de ressources du département de français de l'université par l'AFPDG.




Euro Gaza...des villes européennes s'engagent ensemble !

En Décembre 2002, la première rencontre des Villes européennes partenaires des villes palestiniennes s’est tenue à Dunkerque à l’initiative de la Communauté Urbaine. 

 

 

Le principe d’une coopération des villes européennes partenaires de la ville de Gaza pour coordonner leurs interventions s’est alors fait jour, à la demande du Maire  de Gaza de l’époque Aown SHAWA, aujourd’hui décédé. 

 

 

En Juillet 2003, des représentants des villes de Tromsee (Norvège), Barcelone (Espagne), Turin (Italie), Dunkerque et Gaza se réunissaient à Dunkerque et s’accordaient pour intervenir sur un même quartier de Gaza de manière articulée et en mettant le développement durable au cœur du projet. L'AFPDG s'est naturellement associée à cette démarche.

 

 

Une première mission exploratoire, en Décembre 2003, avec Turin et Barcelone, permettait de dégager des pistes de travail en fonction à la fois des « domaines d’excellence » (savoir-faire) de chacune des villes européennes et des besoins et attentes de la Ville de Gaza. De premiers contacts étaient pris avec des ONGs palestiniennes par les uns et les autres.

 

 

Une deuxième mission en Juillet 2004 permettait de préciser les champs d’intervention et de les valider auprès de la Ville de Gaza, de préciser les partenariats avec les ONGs et avec les structures participatives de la Ville de Gaza (Conseils de quartier).

 

 

Deux orientations de travail avaient alors été esquissées pour les interventions dunkerquoise à Gaza dans le cadre du projet Euro-Gaza (avec les villes de Barcelone et de Turin) : L’agriculture urbaine, La construction d’une « maison de quartier - centre communautaire » dans le quartier d’East Al Nasser, sachant que Barcelone interviendrait sur l’aménagement des espaces publics (rues et places) du quartier et que Turin se concentrerait sur le travail en direction des femmes. 

 

 

Dans ces deux champs (comme dans ceux portés par les autres villes), la prise en compte du développement durable prenait corps avec en particulier l’idée d’une construction HQE avec des matériaux locaux (briques de terre) etc…, mais aussi dans le programme d’agriculture urbaine biologique (santé, environnement, activités et revenus pour les familles,…) à mettre en place sur le quartier Esat Al Nasser.

 

 

De plus le principe de mener cette coopération avec des ONGs palestiniennes et des structures participatives de la Ville de Gaza (Conseils de quartier, Conseil Municipal des Jeunes) avait été acquis.

 

 

L’idée d’associer également à Dunkerque, Turin et Barcelone, des ONGs ou associations et des structures participatives fut également précisée à cette époque.

 

 

Dès le retour de la mission effectuée en Juillet 2004, la réflexion sur les projets « symétriques » qui auraient pu être mis en œuvre sur le Dunkerquois a débuté.

 

 

Sur ces bases, des contacts avaient été pris avec de nombreux partenaires dunkerquois (et notamment les « Jardins de Cocagne » de l’AFEJI et les responsables de la mairie de quartier de Dunkerque / Rosendaël (en partant du principe que les quartiers d’East Al Nasser et de Rosendaël présentaient des caractéristiques un peu similaires).

 

 

Des responsables de l’ONG P.A.R.C. (qui développe des projets d’agriculture en Palestine et travaille au niveau national avec « Artisans Du Monde ») sont venus à l’automne 2004 à Dunkerque et avaient rencontré des partenaires dunkerquois.

 

 

C’est dans l’esprit de la construction d’un partenariat réciproque, que s’est  réalisée la dernière mission à Gaza début Mai 2005. Depuis, ce projet est en "stand by", car les conditions ne sont plus réunies pour le mener à bien. Mais l'envie et l'espoir de pouvoir le remettre "sur les rails" demeurent plus que jamais.




Mentions légales